Site officiel du Conseil Régional du Tourisme de Casablanca
Lundi
 
 
 
 
 
 
Home HomeVisite CasaArchitecture Art Déco
Architecture Art Déco
Ville moderne et cosmopolite, Casablanca a été un creuset de culture qui inspira une conception architecturale originale dans laquelle le visiteur reconnaîtra tous les styles de la première moitié du XXè siècle. Les premiers bâtiments « extra-muros » (c'est-à-dire autour de l'ancienne médina traditionnelle) surgissent dans les années 10-20 dans une atmosphère de spéculationévoquant le nouveau monde. Ils sont de type néo-mauresque ou néo-classique, plus rarement art nouveau.

La place Mohammed V


En témoignent les bâtiments administratifs de la place Mohammed V : la Grande Poste réalisée par Adrien Laforgue (1918), le Consulat de France d'Albert Laprade (1922), le Palais de Justice de Joseph Marrast (1923) et le siège de la Wilaya réalisé entre 1928 et 1936 par Marius Boyer et dont les escaliers majestueux sont décorés de deux toiles géantes du peintre Majorelle.

Néo-mauresque, néo-classique

Le style néo-mauresque est reconnaissable par l'utilisation d'éléments de décor arabo-andalous, plaqués sur les façades dans un souci de couleur locale. L'hôtel Excelsior, place des Nations Unies, réalisé en 1916, en est l'illustration. On entend par néo-classique les élégantes « pâtisseries » en vigueur dans la France avant 1914, notamment sur la côte d'Azur. Ce style se caractérise par une profusion d'éléments sculptés dans le ciment de la façade : angelots, corbeilles de fruits, gerbes florales, têtes de lion ou de faune. Le pluralisme décoratif des façades est une règle constante des immeubles du centre ville. Les ornementations néo-baroques y côtoient les frises en zelliges ou en stuc et les balcons de bois de cèdre.

Art déco

Avec les années 30, la profusion décorative fait place au dépouillement. Confort et modernité sont les maîtres mots et les immeubles se dotent d'aménagements et de commodités encore rares en France : salles de bain, chauffage central, vide-ordure, garages en sous-sol. Véritables ouvres d'art, les résidences luxueuses du centre-ville sont baptisées du nom de leurs commanditaires et gagnent le prestige de monuments dans cette « ville nouvelle ». Le visiteur pourra partir à leur découverte dans les rues du centre-ville - en particulier sur le Bd Mohammed V, la rue piétonne Prince Moulay Abdallah et dans l'ancien quartier européen de Mers-Sultan. Levant la tête, il découvrira de nombreux détails raffinés et surprenants.